logo_elites_jonquiere

Une défaite malgré une performance remarquable

Par Elites-lundi 29 Jan 2018

Malgré une première période impeccable des Élites de Jonquière, les Estacades ont toutefois été en mesure de prendre les devants grâce au but d’Alexandre Parent.

En début de deuxième vingt, Mathias Leduc a profité d’un avantage numérique pour créer l’égalité. Quelques minutes plus tard, Beauvilliers a marqué son huitième de la saison avec un excellent tir de l’enclave pour redonner les devants 2-1 à sa formation.

En troisième période, les Élites n’ont pas été en mesure de capitaliser permettant donc aux Estacades de quitter avec ce gain de 2 à 1.

L’entraineur adjoint ne cache pas être déçu du résultat du match de cet après-midi face à un rival de la division, soit les Estacades. « Le résultat est décevant, mais l’effort était là. Nos joueurs ont appliqué ce qu’on leur avait demandé. Le match s’est joué sur des petits détails qui ont fait la différence », a souligné l’entraineur adjoint, Simon Tremblay.

Malgré la défaite, les Jonquiérois ont encore une fois dominé 28-24 au niveau des lancers. Alexis Lyonnais (3), Mikisiw Awashish (2) et Nicholas Beauvilliers (1) sont les trois étoiles de la rencontre de cet après-midi.

Depuis la victoire au challenge midget AAA CCM, les Élites n’ont récolté aucun gain, ce qui les place dans une séquence de 8 défaites consécutive. Malgré ça, rien n’est terminé dans leur cas. « Il faut continuer à travailler fort et démontrer du caractère. Il faut entrer dans les séries avec la mentalité qu’on avait au Challenge. Pour les 4 prochains matchs va falloir se mettre dans l’esprit des séries éliminatoires et entrer dans le bus en se disant qu’on peut gagner les séries. C’est d’aller chercher cette confiance-là dans les 4 prochains matchs », a tenu a mentionné Simon Tremblay.

Les hommes de Steve Thériault concluront la saison régulière avec quatre matchs sur la route. Ils rendront visite aux Lions du Lac Saint-Louis et aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

Texte de Jean-Simon Marchand, les Élites de Jonquière